"Epiphisis"
récit-témoignage
de Phil TERVAL
(Avril 2021, 176 pages, 10 €)
ISBN 978-2-378550-20-2

S’agit-il de l’épiphyse (extrémité articulaire renflée d’un os long, constituée d’une masse de tissu spongieux recouverte d’une lamelle de tissu osseux compact) ou bien de l’épiphyse (glande endocrine de la grosseur d’un pois, de forme conique - d’où le nom de glande pinéale qui lui est souvent donné, à cause de sa ressemblance avec une pomme de pin) ?

Est-il plutôt question d’épiphysite (inflammation de l’épiphyse, ou cyphose douloureuse des adolescents) ?

Parle-t-on ici d’épiphyte (plante croissant sur une autre plante, mais sans la parasiter) ou d’épiphytie (maladie épidermique des plan-tes) ? D’un épi, d’une pythie, d’Éphèse et de son Temple de Diane ?

Rien de tout cela. Il est seulement question d’epiphisis.

Quel rapport avec la Vierge Marie ou l’Archange Saint Michel ? Phil Terval, ébloui par l’étoile de Pierre, pierre-du – pardon, perdu – dans les souterrains de sa bibliothèque où il croise si peu d’enfants sages, ferait-il sa crise mystique ?

C’est ici, ami lecteur, un livre finalement très peu mystérieux. Il y est juste fait mention d’une certaine trouvaille numérique qui, d’aiguille en fil et de fil en quenouille, nous conduit sur les sentiers tortueux et difficiles de l’aventure, avec un tout petit a, de ce genre de a dont on dit parfois qu’il égale x quand on lui ajoute b


Achetez cet ouvrage en ligne (via le site PayPal sécurisé) :