Ce qui nous lie et nous sépare
roman en trois Tomes
de Léa COLETT



 

 

 

 
 



 

 

 

  



(à paraître, Août 2021)
ISBN 978-2-37855-022-6
978-2-37855-024-0
978-2-37855-025-7

 
 
 

Tome 1 - Alysse, bon grain, mal grain
Depuis l’âge de 9 ans, Alysse tient assidûment son journal, ce qui l’aide à supporter son enfance difficile, totalement dénuée de l'affection de ses père et mère.
Bon grain, mal grain, comme elle dit, une certaine force spirituelle générée par de beaux sentiments prendra corps peu à peu dans son existence.
Ainsi, elle s’affirmera à sa façon dans son parcours d'enfant, d’adolescente, de jeune fille puis de femme qui mûrira au gré d'expériences, de rencontres - de ces gens qui nous lient et parfois, hélas, nous séparent.
A 29 ans, sa chère aïeule maternelle qui l'adore lui livrera une boîte de Pandore datant de 1943. Au fil du temps, Alysse se fera un devoir de reconstituer un puzzle laborieux.
C'est ainsi qu'elle comprendra peu à peu pourquoi ses parents qu’elle aime et continuera d’aimer contre vents et marées lui font endurer un pénible calvaire, à commencer par sa mère, Faustine. Pourtant, le pardon sera toujours le ciment de survie d'Alysse.
En tout cas, elle a fait la promesse à sa Mamie Margot de faire toute la lumière sur le secret dont celle-ci l’a investie avant de mourir.
Les aléas de la vie lui feront prendre auparavant d’autres tournants importants. Des chemins qui semblent tout tracés, mais qui s'avèrent semés d'embûches, de désespoir et aussi, heureusement, d'amour.

Tome 2 - Hyaline, une larme de pardon
Selon Blaise Pascal, notre dignité consiste en la pensée : L'homme n'est qu'un roseau, le plus faible de la nature, mais c'est un roseau pensant.
L'histoire se déroule dans la famille Fraydès et le moins qu'on puisse dire, c'est que l'amour n'y est pas souvent au rendez-vous. Jean est un père colérique et dur, qui n'a de cesse de diviser pour mieux régner. Alysse, leur fille âgée maintenant de cinquante ans, pourtant emplie naturellement d'amour, en subit encore les conséquences.
Elle pense, quant à elle, et analyse avec patience pour tenter inlassablement de gagner le cœur de ses parents. Elle a compris la colère intérieure de sa mère. Elle aimerait à présent comprendre pourquoi son père a préféré la renier, en entraînant sa femme dans son sillage.
Lorsqu'elle y verra enfin plus clair, elle pourra faire la lumière sur la mission dont sa grand-mère Margot l'a investie avant de mourir.
Ce papa pourrait-il, en fin de vie, devenir ce roseau bien-pensant et même aller plus loin, pour trouver la véritable paix de l'esprit ?
En cet homme à la fois fort et fragile, Alysse le sent, peut briller la plus belle des étoiles : la vérité. Ce père, ce mari infidèle, sent qu'il va mourir et aimerait agir au mieux en avouant enfin une faute de son passé tourmenté.
Lâchement reniée par ses père et mère depuis cinq ans, Alysse rend enfin visite à son père...

Tome 3 - Karl, au-delà de l'hiver
Le cyclone Giovanna, sévissant à Madagascar, a-t-il définitivement enterré la clé d’une ténébreuse affaire de viol entre un officier allemand et une Française, en 1943 ?
L’alchimie de l’amour entre deux êtres, par-delà même les frontières du possible, peut-elle réaliser des prodiges ?
Au-delà du réel, cet amour permettra-t-il - outre l’aboutissement d’un projet novateur et généreux - la libération du présumé coupable, Johann Kühn, après des retrouvailles singulières avec son fils Karl ?
Le dernier opus de cette trilogie nous emmène au-delà de l’hiver, dans un territoire de l’esprit inexploré, où règnent l’espoir et la joie, et où ce qui semble nous séparer est bien souvent ce qui nous lie.